Accueil > Soninkara > Les hommes et les places publiques « KORO » au soninkara

Visiteurs

2 connectés!

3683577 au total!

6438145 pages vues!

Publicité

Bas de page

Les hommes et les places publiques « KORO » au soninkara

Les hommes du Haire n’avaient pas l’habitude de rester enfermés dans leurs maisons après avoir effectué la besogne quotidienne. Ils se réunissent dans les places publiques qu’on appelle « kora » (mirador) ou au marché pour discuter des sujets touchants directement leurs problèmes (mariage, récolte, première pluie, éducation, voyage …..).

Les animateurs étaient les messagers d’hier, destinés à demain, qui avaient l’unique rôle de transmettre les messages d’hier. Aujourd’hui le « kora »à tendance de perdre sa valeur ou est en voie de disparition du fait de la mort de beaucoup de ses animateurs dira Kodo Samba SOUMARE. Les vieux du village en racontent les souvenirs sur ces « Koro »et regrettent que leur peuple ait ignoré l’écriture.

Ce peuple pouvait mettre en place toute une philosophie, une littérature, car les problèmes soulèves sur ces « Koro » sont d’une importance et d’une utilité remarquables. Le sage peulh Amadou Hampaté Bah va clore le débat en disant cette mémoire orale ne cesse d’un relever les valeurs et la richesse du continent africain. De la est née une œuvre considérable, située au carrefour de l’oral et de l’écrit : « quand j’écris, disait-il c’est la parole couchée sur le papier ».

Informations sur l'article

Créé le :10/03/10
Auteur :Soumare Lassana dit Gaye
Visualisations :129540
Haut de page
  • soumare lassana dit gaye 13/07/2011 -16h31je ne dois pas te répondre alla komé,on t'a déjà donné la réponse :il faut revoir tes leçons un nom propre est toléré.Et nous ne sommes pas des Hugo,Molière ET autres grands chercheurs du monde.
  • Soninko.info 06/07/2011 -18h38Cher "alla kome", je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous. Bah étant un nom propre, on l'écrit comme on l'entend. Donc écrire Bah ou Ba revient au même.
    Ce qui est terrible, c'est que votre phrase est truffée de fautes car vous ne savez même pas conjuguer le verbe rappeler au présent de l'indicatif. Désolé mais ça fait pitié.
  • alla kome 05/07/2011 -18h28je vous rappel encore une fois que Amadou Hampate Ba ne prend jamais H à la fin
  • soumare lassana dit gaye 17/03/2010 -22h28MERCI,une fois de plus je connais bien cet arbre "DINDE" ;au village"gani" chaque place publique on y trouve; signe de retrouvaille. C'est comme tu aperçoit un arbre touffu ;tu va sous son ombre.
  • Youssou Soumare 15/03/2010 -00h57Merci frère, Wallah, tout a fait raison, les Koros étaient enfin des école traditionnelles, et chez nous au Tafaciriga, nous l'appelons "Dindé" mais je ne sais pas s'il y avaient des arbres de Dindou sous nos Koro pour qu'ils les appellent ainsi.
Ajoutez un commentaire




Copyright Abdoulaye 2010, tous droits reservés.