Accueil > Poêmes > La Mauritanie notre Patrie notre Espoir

Visiteurs

1 connecté!

3683577 au total!

6438167 pages vues!

Publicité

Bas de page

La Mauritanie notre Patrie notre Espoir

Que retenir du passé de la Mauritanie ?

Du bon ou du mauvais ?

En tout cas, tout cela relève maintenant du passé.

Aujourd’hui, cette république islamique est en train de nous présenter un nouveau visage.

Des beaux jours sont-ils à prévoir pour son peuple ?

Les poulaars disent que : « la face n’est pas une lettre, mais que cependant elle se lit ».

Et nous, nous lisons dans cette face nouvelle de la Mauritanie, de l’espoir.

Oui enfin de l’espoir pour un peuple qui longtemps vivait dans l'impasse à attendre un sage jardinier qui viendrait aménager pour eux ce beau jardin aux produits diversifiés.

De ce bel endroit qui a pour devise honneur – fraternité – justice, l’honneur reviendra à celui qui représentera en entier son joli paysage.

Sera, fraternel et juste avec qui, les cultures diversifiées de ce pays s’uniront sous le symbole du même drapeau.

Nous avons espoir qu’un nouveau jardinier viendra s’occuper de notre jardin riche en fleurs diversifiées en arrosant tous les produits qui la composent de la même manière.

La beauté d’un jardin n’est perceptible que si celui ci est bien fait de bout en bout.

De même l’avenir de la Mauritanie n’est certain que si nous cessons d’être Soninkés, Hassaniens, poulaars ou encore wolofs encore moins d’appartenir à telle région ou à telle tribu pour n’être que mauritaniens; Car nous appartenons tous à la même nation.

De cette diversité, va émerger une richesse qui sera pour elle seule jusqu’à l’éternité.

Certains ont tendance à dire qu’il ne changera jamais ce pays là.

A ceux là, je dis non, tant qu’il y aura vie, il y aura espoir et tant qu’il y a espoir, il y aura une chance pour que les choses changent.

La question qui reste à savoir est, qui sera alors ce fameux jardinier qui viendra tout arranger ?

Pour seule réponse, je dis, Je ne sais pas encore.

Mais une chose est certaine, il viendra le changement.

Quelque part les Soninkés disent : « que quelque soit la longueur d’une route, elle a bien un bout ou elle se termine. »

Ainsi peuple mauritanien soyez en certains, un jour d’autres peuples vous montreront du doigt pour dire voici un peuple qui a réussi.

Et à compter de ce jour là, nous serons une référence.

Je vous le confirme, il viendra ce jour où nous mangerons tous les fruits mûrs de ce jardin.

Hélas ! Ce jour là, sous la cadence des pas et les claquements des mains, nos cœurs, nos poumons et nos dents n’exprimeront tous que le signe du soulagement.

Informations sur l'article

Créé le :13/03/10
Auteur :Soumare Sally Diamio
Visualisations :141104
Haut de page
  • DEMBA 14/02/2011 -13h51J'apprécie beaucoup votre Poème bien détaillé et propre de vérité et d'inédit proverbes et autre richesse. Je m'excuse de vous notifier qu'il manque de citer nos père , Mères, sœurs , grands-frères , oncles, tantes et autres qui ont tout fait pour notre existence indépendante et libre du colonisateur l'équipe de 1957 à St-louis et 1960 à Nouakchott. Pose de la première pierre en 1958. Sa confirmation Général De gaule 1959. Merci pour et à Bientôt
  • Demba 13/02/2011 -18h58J'aprècie beaucoup votre poème bien détaillé claire et propre de vérité de d’inédit proverbes et autre richesse. je m'excuse de vous motifier qu'il manque de citer nos pére, mère, soeurs, grands Fréres, Oncles, tantes et autres qui ont tout fait pour notre excistance colonisateur l'equipe de 1957 à ST-louis et 1960 à Nouakchott. Pose de la premier Pierre en 1958. sa comfirmation Generale Degaule 1959. merci pour tout et à bientot.
Ajoutez un commentaire




Copyright Abdoulaye 2010, tous droits reservés.